herbier féminin

Je ne manque pas d’hair!

Je ne manque pas d’hair! 
 
 Je ne vais (presque) plus chez le coiffeur. 

En fait ce n’est pas tout à fait vrai.

 J’y vais de temps en temps pour faire couper les pointes, ce qui dépasse, la broussaille abimée, mais c’est tout! 

Je sais qu’il traine sur le net un nombre incalculable de blogs sur lesquels on apprend comment se couper les cheveux soi-même, surtout quand on est adepte de la non-coupe, mais je n’ai pas envie de bouder les coiffeurs, sous prétexte que c’est plus économique et plus home-made. 

Les artisans du tif vivent parce qu’ils ont des client.e.s, et la mode du Do it yourself peut faire du mal. 

Donc quand je vais chez le coiffeur c’est surtout pour une coupe, et pas pour une autre prestation, voire même j’y suis carrément opposée, même quand on me propose gracieusement un soin capillaire.

 C’est là où je me retrouve parfois en « conflit », toute proportion gardée bien sûr, avec certains professionnels qui n’aiment pas, il faut le dire, ma façon d’entretenir mes cheveux. Je ne suis pas sûre que ce soit pour de réelles raisons, mais plus parce que je ne suis pas la cliente idéale. 

Voilà pourquoi : 

Il y a quelques années je me suis rendue chez un grossiste de produits capillaires afin d’acheter des accessoires pour mes cheveux. Je cherchais une brosse de qualité qui n’agresse pas la fibre du cheveu et je pensais trouver mon bonheur à cet endroit. Alors que je déambulais dans les rayonnages, la responsable s’approche de moi et me demande si je teins mes cheveux, je lui réponds que depuis plusieurs années je les colore au hénné

Que n’avais-je pas dit? On aurait cru, à sa tête, que je prononçais tous les noms du Diable dans toutes les langues, agrémentés  d’incantations! Je crois même qu’à ce moment précis, mes yeux ont dû se teinter de rouge, (oui à cause du hénné, vous comprenez.)

Je me suis retrouvée assaillie d’un flot abominable d’imprécations injurieuses sur ma façon de traiter mes cheveux avec l’obligation de « ne plus remettre les pieds dans SON magasin » (sic!) … Tout ça parce que j’avais osé dire que, oui, les colorations chimiques qu’elle vendait, malgré leur efficacité, abimaient les cheveux et n’étaient pas bonnes pour la santé. 

J’étais donc banni, j’ai cuvé ma tristesse longtemps, j’ai pleuré à chaudes larmes…. (j’en fais trop, non?

Mais cela ne m’a pas dissuadée de l’ouvrir! (le sachet de hénné)

Ainsi, quand je vais chez le coiffeur, je n’accepte rien d’autre que des coupes régulières, et je ne crois pas que le résultat soit laid ou hideux. 

Bien au contraire. Mes cheveux me disent merci!

La mode du naturel capillaire bat son plein sur le Net et dans les sorties de librairie. J’en suis ravie car je suis sûre qu’elle peut contribuer à de beaux changements à grande échelle. 

Depuis près de 17 ans maintenant je n’ai plus jamais mis de coloration chimique sur ma tête. Et il me serait, aujourd’hui, impossible de revenir en arrière. 

A l’époque reculée de mon adolescence  (non je ne dirai pas mon âge) , une de mes amies a mis sur ma route le hénné et c’est devenu une histoire d’amour longue durée entre cette jolie petite plante à fort pouvoir colorant et ma tête. 

Je ne cache pas que j’ai d’abord dû passer par des a priori puisque la plante ne fonctionne pas du tout de la même façon qu’un colorant artificiel à l’ammoniaque. L’odeur, à l’époque,  m’avait semblé inhabituelle, le temps de pose interminable et surtout, le résultat sur les cheveux étrange. 

C’était la marque Hénné Color que l’on trouvait chez Pier Import avec tout l’attirail de soin de la même gamme. J’avais été fascinée par l’image marketing de la boîte puisqu’elle représente (elle existe toujours) une illustration dont l’esthétique rappelle l’iconographie de la mythologie hindoue. 

Source photo : là!

La teinte que j’avais choisie était la noire, parce qu’ayant les cheveux noirs…eh bien je n’étais pas satisfaite de la profondeur de mon noir naturel… 

C’est comme ça que tout a commencé.

 J’ai continué à soigner mes cheveux avec la plante, tout en arborant diverses coupes de cheveux, parfois discutables au niveau esthétique (je n’en dirai pas plus).  

Je ferai un article sur comment j’utilise le Hénné aujourd’hui et à quelle fréquence je l’applique sur mes cheveux. 

2 commentaires sur “Je ne manque pas d’hair!

  1. Super article !
    Je te comprend bien ! Cette été j'avais les cheveux roses et la coiffeuse ma dit que j'étais folle de le faire moi même et insistait pour me le faire. Elle a été jusqu'à me montrer les défauts de décoloration pour me convaincre mais j'ai dit non. Parfois ils ne sont vraiment pas dans le tact j'ai déjà eu aussi la coiffeuse qui m'impose des produits à acheter de son salon et va leur dire que leur truc chimique son mauvais …
    Avant ça j'étais passé au naturelle pour mes cheveux mes je m'en était éloigné.
    Résultat mes cheveux sont dans un état !
    Du coup je m'y remet et j'ai décider de bannir la coloration chimique déjà car c'est un cercle vicieux et puis j'arrive pas à me stabiliser sur une couleur.
    Puis utiliser des produits naturelle et de la colo chimique c'est pas cohérent faut le dire.
    J'ai entrepris une detox à l'argile que je fait depuis 1 mois maintenant avant de faire du henné neutre et de couper la démarcation de couleur au fur et à mesure.
    Par contre adieu dessange ou autre je compte aller chez un coiffeur naturelle je pense que j'y serais mieux 🙂

    J'aime

  2. Que je te comprends, on passe tous et toutes par des aléas capillaires avant de trouver ce qui nous convient réellement. Parfois les errements avant l'éradication totale du chimique sont longs, lents et douloureux :-D. Mais quand on passe à l'intégral naturel c'est le bonheur absolu et on ne peut plus s'en passer 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s